Annexe 16. Nébulisation d’épinéphrine (adrénaline)


L’épinéphrine en nébulisation est indiquée dans les laryngo-trachéo-bronchites aiguës sévères, en association avec une injection de dexaméthasone IM.
Elle est administrée sur prescription médicale uniquement et son administration ne peut être renouvelée sans avis médical.

16.1 Posologie

0,5 ml/kg/dose (ampoule à 1 mg/ml). Ne pas dépasser 5 ml d’épinéphrine par nébulisation.

Voir tableau.

16.2 Matériel

– Épinéphrine, ampoule(s) de 1 mg/ml
– Chlorure de sodium 0,9% si nécessaire
– Nébuliseur + compresseur d’air électrique
– Plateau propre
– Matériel patient unique : masque pour nourrisson ou enfant + tubulure
– Seringue 5 ml à usage unique + aiguille 19 G

16.3 Technique

Préparation de l’aérosol (au moment du soin)

– Vérifier la prescription : nom, dose prescrite, concentration d’épinéphrine dans l’ampoule.
– Préparer le matériel.
– Se laver les mains à l’eau/savon ou se les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique.
– Ouvrir le nébuliseur.

– Avec la seringue, introduire dans la partie inférieure la quantité d’épinéphrine prescrite.
– Ajouter la quantité de chlorure de sodium suffisante pour obtenir un volume total de 4 à 4,5 ml dans le réservoir.

Dose d’épinéphrine par aérosol en fonction de l’âge ou du poids

Age1 mois2 mois3 mois4-6 mois7-9 mois10-11 mois1-4 ans> 4 ans
Poids4,5 kg5 kg6 kg7 kg8 kg9 kg10-17 kg> 17 kg

Epinéphrine
(amp. à 1 mg/ml)

2 ml2,5 ml3 ml3,5 ml4 ml4,5 ml5 ml5 ml

NaCl 0,9%
à ajouter

2 ml2 ml1 ml1 ml----


– Revisser la partie supérieure du nébuliseur

– Adapter le nébuliseur au masque.


– Éliminer les déchets piquants/tranchants dans un conteneur de sécurité.

Administration de l’aérosol

– Expliquer à l’enfant et à l’accompagnant le déroulement du soin : l’aérosol dure environ 10 minutes ; garder le masque et respirer lentement et profondément pendant toute la durée de l’aérosol.
– Installer l’enfant en position demi-assise dans les bras des parents.
– Désobstruer le nez si nécessaire.
– Adapter le prolongateur au compresseur.
– Démarrer le compresseur. S’assurer de l’apparition d’un brouillard à la sortie du masque.
– Appliquer le masque sur la bouche et le nez ; le maintenir avec l’attache.
– L’aérosol ne doit pas durer plus de 10 à 12 minutes. Arrêter le compresseur après 10 à 12 minutes (ou avant si l’intégralité de la préparation a été nébulisée).
– Inscrire le soin dans le dossier de soins.

Surveillance

– Avant la nébulisation : fréquence cardiaque et respiratoire et si possible SpO2.
– Pendant la nébulisation et dans les 4 heures qui suivent :
• état général, conscience, pouls, fréquence respiratoire, SpO2 ;
• signes d’amélioration : réduction du stridor, amélioration de la ventilation, de la conscience, de la SpO2 ;
• prévenir le médecin en cas de : pâleur, tachycardie, arythmie, chute de la SpO2 (< 90%).
– Inscrire les éléments de surveillance dans le dossier de soins.

16.4 Après utilisation du matériel

– Jeter la tubulure et le masque.
– Démonter les éléments du nébulisateur, les nettoyer à l’eau savonneuse en prenant soin de ne pas endommager le gicleur (pas de brosse).
– Pour l’entretien du matériel (gicleur, filtre à air du compresseur), se référer au protocole du service.