Annexe 4. Examens biologiques


La confirmation biologique est basée sur la recherche d’anticorps spécifiques du virus de la rougeole (détection des IgM par test ELISA).
Les tests fondés sur la détection du virus (technique RT-PCR nichée) ne sont pas faits pour diagnostiquer des cas mais pour étudier le génome (surveillance de la rougeole dans le monde) ou pour isoler le virus.
Quelque soit le type d’examen réalisé, les techniques de prélèvement restent les mêmes.

4.1 Prélèvements

Avant le prélèvement

– Préparer le matériel : gants, blouse, antiseptique, coton/compresses, marqueur indélébile ; conteneur de sécurité en plastique, etc.
– Compléter la fiche de renseignements et le registre des examens de laboratoire (Annexe 3).
– Se laver les mains ou se les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique et mettre des gants.

Après le prélèvement

– Trier/jeter les déchets : aiguilles et lancettes dans un conteneur de sécurité, matériel contaminé (abaisse-langue, coton, etc.) dans une poubelle.
– Vérifier l’identité du patient (tube, papier filtre, fiche de renseignements, registre).

4.1.1 Prélèvement de sang capillaire sur papier filtre

Matériel
– Papier filtre (type Whatman 903® : carte présentant 4 cercles de 15 mm de diamètre pour recevoir le prélèvement)
– Sachet plastique 10 x 10 cm avec zip (sachet pour médicaments)
– Lancette stérile
– Sachet de gel de silice

Technique
– Noter sur le papier filtre : nom, prénom, âge du patient et lieu et date de prélèvement.
– Désinfecter le doigt, laisser sécher, piquer avec la lancette.
– Essuyer la première goutte de sang avec une compresse ou du coton.
– Collecter le sang sur le papier filtre. Imprégner entièrement les cercles de la carte. Vérifier que le papier est imprégné des 2 côtés.
– Laisser sécher le papier filtre à l’abri du soleil et de la poussière pendant 2 heures.
– Une fois sec, placer le papier filtre dans le sachet plastique, ajouter le sachet de gel de silice et fermer.

4.1.2 Écouvillon buccal

Matériel
– Abaisse-langue
– Dispositif d’écouvillonnage (ORACOL® ou OraSure®) : éponge, bâtonnet et tube avec bouchon
– Paire de ciseaux (en fonction du dispositif utilisé)

Technique
– Noter sur le tube : nom, prénom, âge du patient et lieu et date de prélèvement.
– Frotter doucement l’éponge fixée sur le bâtonnet le long de la jonction entre la gencive et la dent, pendant environ 1 minute. L’éponge absorbe environ 0,5 ml de liquide créviculaire.
– Placer l’ensemble (éponge + bâtonnet) dans le tube. Se conformer aux recommandations du fabricant.
– Fermer le tube.

4.1.3 Prélèvement de sang veineux et préparation du sérum

Matériel
– Tube sec sous vide + corps porte tube (ou à défaut, tube sec simple)
– Aiguille 21G ou 23G
– Pipette de transfert stérile
– Cryotube stérile, 2 ml
– Récipient isotherme triple emballage UN 3373

Technique
– Noter sur le tube sec et sur le cryotube : nom, prénom, âge du patient et lieu et date de prélèvement.
– Désinfecter le site de ponction.
– Prélever 5 ml de sang dans le tube sec.
– Si le délai d’acheminement est inférieur à 24 heures, aucune préparation n’est nécessaire, envoyer le sang total au laboratoire.
– Si le délai est supérieur à 24 heures :
• Centrifuger le sang 10 minutes à 3 000 tours/minute (1 000 g) pour obtenir le sérum. En l’absence de centrifugeuse, laisser le tube une heure à température ambiante, en position verticale, pour que le caillot se rétracte, puis le placer au réfrigérateur jusqu’à sédimentation complète (sérum bien jaune et translucide).
• Prélever le sérum avec une pipette stérile et le transférer dans le cryotube stérile.

4.2 Conservation des échantillons


DélaiT° de conservationCommentaires
Sang capillaire≤ 7 joursT° ambiante (< 42 °C)
> 7 jours4 à 8 °C
Écouvillon buccal≤ 7 joursT° ambiante (< 42 °C)
> 7 jours

Selon le dispositif1

Préférer un autre type de prélèvement

Sang total< 24 heures4 à 8 °C
Sérum≤ 7 jours4 à 8 °C
> 7 jours− 20 °C

Pas de congélation/décongélation successives

4.3 Transport, emballage, expédition

Sang sur papier filtre et écouvillon buccal
Ces prélèvements ne sont pas considérés comme pathogènes : pas de triple emballage. Il est cependant essentiel de les placer dans un sac étanche (sachet plastique avec zip p.ex.).

Sang total ou sérum
Protéger chaque tube dans un triple emballage spécifique répondant à la réglementation pour le transport de matières infectieuses de catégorie B, N° ONU 3373.

Avant l’envoi
Vérifier que :
– les contenants sont hermétiquement fermés ;
– les informations sont notées sur le registre du laboratoire ;
– les fiches de renseignements patients sont placées dans l’emballage.

Lors de l’envoi
– Inscrire l’adresse précise (y compris service, nom du destinataire).
– Si sang total ou sérum : compléter les informations sur l’emballage extérieur (3373).
– Joindre les documents nécessaires à l’expédition.
– Enregistrer l’envoi pour permettre un suivi (réception au laboratoire , transmission des résultats).
– Avertir les services concernés de l’envoi de ou des échantillons.

4.4 Laboratoires de référence

Envoyer de préférence les prélèvements aux laboratoires nationaux, sinon, s’adresser au laboratoire du réseau OMS LabNet le plus proche.



Footnotes
Ref Notes
1

Le dispositif OraSure® (avec milieu de transport) permet un transport à température ambiante (< 39 °C) pour une durée maximale de 21 jours.