ALBENDAZOLE oral

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Anthelminthique

Indications

– Ascaridiase (Ascaris lumbricoides), oxyurose (Enterobius vermicularis), ankylostomiase (Ancylostoma duodenale, Necator americanus)
– Trichocéphalose (Trichuris trichiura), anguillulose (Strongyloïdes stercoralis)
– Trichinellose (Trichinella sp)

Présentation

– Comprimé à 400 mg

Posologie et durée

– Ascaridiase, oxyurose, ankylostomiase
Enfant de plus de 6 mois et adulte : 400 mg dose unique
Enfant de plus de 6 mois et de moins de 10 kg : 200 mg dose unique
En cas d'oxyurose : une seconde dose peut être administrée 2 à 4 semaines plus tard.

– Trichocéphalose, anguillulose
Enfant de plus de 6 mois et adulte : 400 mg une fois par jour pendant 3 jours
Enfant de plus de 6 mois et de moins de 10 kg : 200 mg une fois par jour pendant 3 jours

– Trichinellose
Enfant de plus de 2 ans : 5 mg/kg 2 fois par jour pendant 10 à 15 jours
Adulte : 400 mg 2 fois par jour pendant 10 à 15 jours

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer chez l’enfant de moins de 6 mois.
– Ne pas administrer en cas de cysticercose oculaire.
– Peut provoquer :
• troubles digestifs, céphalées, vertiges ;
• troubles neurologiques (céphalées, convulsions) en cas de cysticercose cérébrale non diagnostiquée.
– Grossesse : à éviter pendant le premier trimestre
– Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– Les comprimés peuvent être à croquer ou à mâcher : se conformer aux instructions du fabricant.
– L’ivermectine est plus efficace que l’albendazole dans le traitement de l’anguillulose.
– L’albendazole est aussi utilisé dans le traitement des larves migrantes cutanées (Ancylostoma braziliense et caninum), des cestodoses larvaires (kyste hydatique, certaines formes de neurocysticercose) et dans le traitement de masse des filarioses lymphatiques (s’informer des recommandations nationales).
– Conservation : température inférieure à 25 °C -  -