BISACODYL oral



Action thérapeutique

– Laxatif stimulant

Indications

– Prévention de la constipation induite par les analgésiques opioïdes (codéine, morphine, etc.)
– Traitement symptomatique à court terme de la constipation

Présentation

– Comprimé gastrorésistant à 5 mg

Posologie

– Enfant de plus de 3 ans : 5 à 10 mg une fois par jour 
– Adulte : 10 à 15 mg une fois par jour

Durée

– Prévention de la constipation induite par les opioïdes : commencer le bisacodyl dès que le traitement antalgique se prolonge au-delà de 48 heures. L’administration doit être quotidienne, le soir au coucher (l’effet apparaît environ 6 à 12 heures après la prise), jusqu’à la fin du traitement antalgique. Une évaluation régulière de la fréquence/consistance des selles est indispensable pour ajuster correctement la dose.
– Traitement de la constipation : jusqu’à ce que le patient ait des selles, maximum 7 jours.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas de maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, occlusion intestinale, douleurs abdominales d’étiologie inconnue, déshydratation.
– Peut provoquer : diarrhée, crampes abdominales, hypokaliémie.
– En cas de diarrhée : exclure un fécalome ou une occlusion intestinale, interrompre le traitement pendant 24 heures, reprendre en administrant la moitié de la dose.
– En cas de crampes abdominales : réduire ou fractionner la dose journalière. Arrêter le traitement si les crampes persistent.
– Ne pas associer avec des médicaments provoquant des torsades de pointe (halofantrine, érythromycine IV, pentamidine, etc.).
– Surveiller l’association avec les médicaments hypokaliémiants (furosémide, amphotéricine B, corticoïdes, etc.) et les digitaliques.
– Grossesse et allaitement : à éviter ; utiliser le lactulose en prévention de la constipation induite par les opioïdes.

Remarques

– Pour prévenir la constipation induite par les opioïdes, utiliser le lactulose si les selles sont dures ; le bisacodyl si les selles sont molles.
– Chez l’enfant de 6 mois à 3 ans, ne pas utiliser la voie orale. Utiliser uniquement des suppositoires pédiatriques à 5 mg (1 suppositoire par jour).
– Les comprimés doivent être avalés sans être croqués ni écrasés.
– Le bisacodyl est équivalent au séné, exemple représentatif des laxatifs stimulants dans la liste des médicaments essentiels de l’OMS.
– Le traitement doit être accompagné de mesures diététiques (boissons abondantes, alimentation riche en fibres).
– Conservation : température inférieure à 25 °C