DIÉTHYLCARBAMAZINE oral

Prescription sous contrôle médical

Action thérapeutique

– Anthelminthique (antifilarien)

Indications

– Filarioses lymphatiques

Présentation

– Comprimé sécable à 100 mg

Posologie

– Enfant de moins de 10 ans : 0,5 mg/kg à J1, puis augmenter progressivement la dose sur 3 jours pour atteindre 1 mg/kg 3 fois par jour 
– Enfant de plus de 10 ans et adulte : 1 mg/kg à J1, puis augmenter progressivement la dose sur 3 jours pour atteindre 2 mg/kg 3 fois par jour 

Durée

– W. bancrofti : 12 jours ; B. malayiB. timori : 6 à 12 jours

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas d’onchocercose associée ; chez les patients fortement parasités par Loa loa, les nourrissons, les patients âgés ou souffrant de maladies cardiaques ou rénales.
– Ne pas administrer lors de poussées aiguës (risque de réactions graves).
– Administrer avec prudence en cas d'antécédents de convulsions.
– Peut provoquer :
• nausées, vomissements, céphalées, vertiges, somnolence, fièvre, arthralgies, urticaire, hématurie transitoire, nodules sous-cutanés, lymphangite, œdème localisé ;
• en cas d'onchocercose associée : atteintes oculaires graves (atteinte du nerf optique, de la rétine) ;
• en cas de loase associée : encéphalite (potentiellement mortelle) si la microfilarémie de Loa loa est élevée.
– Réduire la posologie en cas d'insuffisance rénale.
– Grossesse : CONTRE-INDIQUE (le traitement peut attendre la fin de la grossesse)
– Allaitement : déconseillé

Remarques

– Dans le cadre du programme d'élimination de la filariose à W. bancrofti, l'association diéthylcarbamazine + albendazole est administrée en une prise unique annuelle pendant 4 à 6 ans, sauf dans les régions où l'onchocercose et/ou la loase sont co-endémiques.
– La diéthylcarbamazine fait partie de la liste complémentaire des médicaments essentiels de l’OMS.
– Conservation : température comprise entre 15 °C et 25 °C -