ERYTHROMYCINE oral

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Antibactérien de la famille des macrolides

Indications

– Conjonctivite à Chlamydia trachomatis  du nouveau-né
– Alternative aux antibactériens de première intention dans les :
• Borrélioses (fièvres récurrentes à poux et à tiques), leptospirose
• Otite moyenne, angine et sinusite aiguës ; diphtérie, coqueluche, pneumonie à Mycoplasma pneumoniae et Chlamydophila pneumoniae
• Furoncle, ulcère de jambe
• Cervicite et urétrite à Chlamydia trachomatis (en association avec un traitement contre le gonocoque), donovanose, chancre mou, lymphogranulomatose vénérienne, syphilis
– Relais de l'érythromycine injectable

Présentation

– Comprimés à 250 mg et 500 mg
– Poudre pour suspension orale à 125 mg/5 ml, à reconstituer avec de l’eau filtrée.

Posologie

– Conjonctivite du nouveau-né à C. trachomatis
Nouveau-né : 12,5 mg/kg 4 fois par jour

– Fièvre récurrente à poux
Enfant de moins de 5 ans : 250 mg dose unique
Enfant 5 ans et plus et adulte : 500 mg dose unique

– Autres indications
Enfant : 30 à 50 mg/kg par jour

Age

Poids

Susp. 125 mg/5 ml

Cp à 250 mg

Cp à 500 mg

1 à < 2 mois

4 à < 5 kg

½ c à c x 2

¼ cp x 2

2 à < 12 mois

5 à < 10 kg

1 c à c x 2

½ cp x 2

¼ cp x 2

1 à < 3 ans

10 à < 15 kg

2 c à c x 2

1 cp x 2

½ cp x 2

3 à < 8 ans

15 à < 25 kg

2 c à c x 3

1 cp x 3

½ cp x 3

8 à < 11 ans

25 à < 35 kg

2 cp x 2

1 cp x 2

11 à < 13 ans

35 à < 45 kg

2 cp x 3

1 cp x 3

Adulte : 1 g 2 à 3 fois par jour

Durée

– Fièvre récurrente à tiques, leptospirose, coqueluche, cervicite et urétrite, chancre mou, furoncle, ulcère de jambe : 7 jours ; sinusite : 7 à 10 jours ; angine, otite : 10 jours ; pneumonies atypiques : 10 à 14 jours ; diphtérie, syphilis précoce, lymphogranulomatose vénérienne, donovanose, conjonctivite à C. trachomatis : 14 jours ; syphilis latente tardive : 30 jours.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas d'allergie à l'érythromycine ou à un autre macrolide.
– Administrer avec prudence en cas d'insuffisance rénale (max. 1,5 g par jour chez l’adulte en cas d’insuffisance rénale sévère) ou hépatique.
– Peut provoquer : troubles digestifs, troubles auditifs réversibles, troubles du rythme cardiaque (allongement de l’intervalle QT) ; réactions allergiques parfois sévères. En cas de réaction allergique, arrêter immédiatement le traitement.
– Eviter l'association avec les médicaments qui allongent l’intervalle QT (amiodarone, chloroquine, co-artéméther, fluconazole, halopéridol, méfloquine, moxifloxacine, ondansétron, pentamidine, quinine, etc.).
– Administrer avec prudence et sous surveillance chez les patients sous carbamazépine ou digoxine (augmentation de leurs taux plasmatiques).
– Eviter l’administration chez le nouveau-né de moins de 2 semaines (risque de sténose du pylore).
– Grossesse et allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– Administrer les comprimés de préférence 1 heure avant ou 2 heures après un repas.
– Conservation : température inférieure à 25 °C -  - 
Pour la suspension orale (poudre ou suspension reconstituée) : se conformer aux instructions du fabricant.