IBUPROFÈNE oral

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Analgésique, antipyrétique, anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS)

Indications

– Douleurs d'intensité faible à modérée, fièvre, affections rhumatismales

Présentation

– Comprimés enrobés à 200 mg et 400 mg
– Suspension orale à 100 mg/5 ml avec pipette doseuse graduée en kg (une graduation de 1 kg correspond à 10 mg d'ibuprofène)

Posologie

– Douleurs, fièvre
Enfant de plus de 3 mois : 5 à 10 mg/kg 3 à 4 fois par jour (max. 30 mg/kg par jour)
Enfant de 12 ans et plus et adulte : 200 à 400 mg 3 à 4 fois par jour (max. 1200 mg par jour)  
En post-opératoire, l'administration doit être systématique, toutes les 8 heures et non à la demande.

Age

Poids

Susp. 100 mg/5 ml

Cp à 200 mg

Cp à 400 mg

3 mois à < 6 ans

5 à < 20 kg

1 pipette remplie jusqu'à la graduation
correspondant au poids de l'enfant x 3

6 à < 10 ans

20 à < 30 kg

1 pipette remplie jusqu'à la graduation
correspondant au poids de l'enfant x 3

1 cp x 3

10 à < 12 ans30 à < 40 kg1 cp x 4


≥ 12 ans et adulte


≥ 40 kg


2 cp x 3 
ou
1 cp x 4


1 cp x 3

– Affections rhumatismales
Enfant : jusqu'à 40 mg/kg par jour max.
Adulte : jusqu'à 3200 mg par jour max.

Durée

– Selon l'évolution clinique ; douleurs post-opératoires : max. 8 jours.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer chez l'enfant de moins de 3 mois ; en cas d'allergie aux AINS, ulcère gastroduodénal, anomalie de l'hémostase, hémorragie, chirurgie hémorragique, insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque sévères, malnutrition sévère, déshydratation ou hypovolémie non corrigées, infection grave.
– Peut provoquer : réactions allergiques, douleur ou ulcère gastrique, hémorragies, insuffisance rénale.
– Administrer avec prudence chez les sujets âgés ou asthmatiques.
– Ne pas associer avec : méthotrexate, anticoagulants et autres AINS.
– Surveiller l'association avec : diurétiques et inhibiteurs de l’enzyme de conversion (faire boire le patient pour éviter une insuffisance rénale).
– Grossesse : à éviter. CONTRE-INDIQUE à partir du début du 6e mois. Utiliser le paracétamol.
– Allaitement : pas de contre-indication (traitement court)

Remarques

– Prendre au cours des repas. Respecter un intervalle de 4 heures minimum entre chaque prise.
– Laver la pipette-doseuse après chaque utilisation. Agiter le flacon avant l'emploi.
– Si l'effet antalgique de l'ibuprofène seul est insuffisant, l'associer avec du paracétamol et/ou un analgésique opioïde.
– Conservation : température inférieure à 25 °C -  - 
Après ouverture, la suspension buvable se conserve entre 8 °C et 15 °C.