ITRACONAZOLE oral

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Antifongique

Indications

– Histoplasmose et pénicilliose : traitement et prophylaxie secondaire
– Dermatophytose du cuir chevelu (Tinea capitis)

Présentation

– Gélule à 100 mg
Il existe aussi une solution orale à 50 mg/5 ml.

Posologie et durée

– Histoplasmose (forme modérée)
Enfant : 5 mg/kg une fois par jour pendant 6 à 12 semaines
Adulte : 200 mg 3 fois par jour pendant 3 jours puis 200 mg 1 à 2 fois par jour pendant 6 à 12 semaines

– Histoplasmose (forme sévère, disséminée)
Même traitement pendant 12 semaines, précédé de une ou 2 semaines d’amphotéricine B

– Pénicilliose (forme modérée)
Adulte : 200 mg 2 fois par jour pendant 8 semaines

 Pénicilliose (forme sévère)
Même traitement pendant 10 semaines, précédé de 2 semaines d’amphotéricine B

– Prophylaxie secondaire de l’histoplasmose et de la penicilliose
Adulte : 200 mg une fois par jour aussi longtemps que nécessaire

– Dermatophytose du cuir chevelu
Enfant : 3 à 5 mg/kg une fois par jour pendant 4 semaines
Adulte : 200 mg une fois par jour pendant 2 à 4 semaines

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Administrer avec prudence et sous surveillance chez les patients > 60 ans ou en cas d’insuffisance hépatique, rénale ou cardiaque congestive.
– Peut provoquer : troubles digestifs, céphalées, réactions cutanées parfois sévères, réaction anaphylactique, troubles hépatiques parfois sévères, paresthésie, œdèmes, insuffisance cardiaque. Arrêter le traitement en cas de réaction anaphylactique, troubles hépatiques ou réaction cutanée sévère.
– En cas de traitement prolongé, surveiller la fonction hépatique.
– Ne pas associer avec la quinidine (risque d’arythmie).
– Eviter ou surveiller l’association avec amiodarone, inhibiteurs calciques, benzodiazépines, certains antirétroviraux (p. ex. indinavir, ritonavir, saquinavir), corticoïdes (dexaméthasone, prednisolone), warfarine, carbamazépine, digoxine : augmentation des taux sanguins de ces médicaments.
– L’efficacité de l’itraconazole peut être réduite en cas d’association avec : rifampicine, rifabutine, isoniazide, éfavirenz, phénytoïne, phénobarbital.
– Ne pas administrer simultanément avec l’hydroxyde d’aluminium ou de magnésium : respecter un intervalle de 2 heures entre les prises.
– Grossesse et allaitement : à éviter ; en cas d’histoplasmose, l’amphotéricine B seule pendant 4 à 6 semaines est une alternative chez la femme enceinte. Ne pas administrer en cas de dermatophytose du cuir chevelu (traiter localement en attendant de pouvoir traiter par itraconazole).

Remarques

– Ne pas ouvrir les gélules ; prendre pendant les repas.
– Conservation : température inférieure à 25 °C