PRAZIQUANTEL oral

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Anthelminthique

Indications

– Schistosomiase urinaire (S. haematobium) et intestinale (S. mansoni, S. japonicum, S. mekongi, S. intercalatum)
– Téniase (T. saginata, T. solium, D. latum, H. nana)
– Distomatose pulmonaire (P. westermani), hépato-bilaire (O. felineus, O. viverrini, C. sinensis) et intestinale (F. buski, H. heterophyes, M. yokogawai)

Présentation

– Comprimé sécable à 600 mg

Posologie et durée

Enfant de 4 ans et plus et adulte :

– Schistosomiase
• S. haematobium, S. mansoni, S. intercalatum : 40 mg/kg dose unique ou 2 doses de 20 mg/kg à 4 heures d’intervalle
• S. japonicum, S. mekongi : 2 doses de 30 mg/kg ou 3 doses de 20 mg/kg à 4 heures d’intervalle

Taeniase
• T. saginata, T. solium, D. latum : 5 à 10 mg/kg dose unique
• H. nana : 15 à 25 mg/kg dose unique

Distomatose (douves)
• pulmonaire et hépato-biliaire : 25 mg/kg 3 fois par jour pendant 2 jours
• intestinale : 25 mg/kg 3 fois par jour, 1 jour

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas de cysticercose oculaire.
– Peut provoquer :
• somnolence, céphalées, troubles digestifs, vertiges ; rarement : réactions allergiques ;
• troubles neurologiques (céphalées, convulsions) en cas de cysticercose cérébrale non diagnostiquée.
Grossesse : pas de contre-indication pour les schistosomisases et téniases. En cas de distomatose, si un traitement immédiat n’est pas considéré comme essentiel, il est préférable d’attendre la fin de la grossesse.
Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– Ne pas croquer les comprimés car ils ont un goût amer. Prendre pendant les repas.
– Le praziquantel n'est pas actif sur certaines douves hépatiques (Fasciola hepatica et gigantica). Le traitement est le triclabendazole.
Conservation : température inférieure à 30 °C