Sulfate ou phosphate de CHLOROQUINE oral


En raison de la fréquence des souches de P. falciparum résistantes à la chloroquine, ce médicament ne doit pas être utilisé dans le traitement du paludisme à P. falciparum.


Action thérapeutique

– Antipaludique

Indications

– Traitement du paludisme à P. vivax, P. ovale, P. malariae et P. knowlesi

Présentation

– Comprimé à 155 mg de chloroquine base

Le dosage porté sur les étiquettes est exprimé parfois en sel de chloroquine et parfois en base, ce qui entraîne des confusions fréquentes. L'OMS recommande un étiquetage et des posologies exprimés en base. 155 mg base = environ 200 mg sulfate = environ 250 mg phosphate ou diphosphate.

Posologie et durée

– Enfant et adulte :
Jour 1 : 10 mg base/kg
Jour 2 : 10 mg base/kg
Jour 3 : 5 mg base/kg

Contre-indications, effets indésirables, précautions

Ne pas administrer en cas de rétinopathie.
– Peut provoquer : troubles digestifs, céphalées, prurit transitoire (72 heures), réactions allergiques (urticaire, œdème de Quincke), troubles visuels.
– En cas de vomissements dans les 30 minutes qui suivent la prise, reprendre la même dose ; en cas de vomissements entre 30 minutes et une heure après la prise, reprendre la moitié de la dose. 
– La dose thérapeutique est proche de la dose toxique. La dose toxique est de 20 mg base/kg par prise chez l'enfant et de 2 g base par prise chez l'adulte.
– Éviter l'association avec les médicaments qui prolongent l'intervalle QT : amiodarone, autres antipaludiques, antipsychotiques, fluconazole, fluoroquinolones, hydroxyzine, macrolides, ondansetron, etc.
– Ne pas administrer simultanément avec un antiacide (hydroxyde d'aluminium/magnésium, etc.) ou du carbonate de calcium : respecter un intervalle de 2 heures entre les prises.
Grossesse : pas de contre-indication
Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– Il existe aussi des comprimés à 100 mg de chloroquine base et un sirop à 50 mg de chloroquine base/5 ml.
Conservation : température inférieure à 25 °C -