ACICLOVIR oral

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Antiviral actif sur l’herpes simplex virus et l’herpes zoster virus

Indications

– Traitement des formes récidivantes ou extensives d’herpès buccal et œsophagien chez les patients immunodéprimés
– Traitement des kérato-uvéites herpétiques
– Traitement de l’herpès génital
– Prophylaxie secondaire de l’herpès en cas de récidives sévères et/ou fréquentes
– Traitement du zona dans ses formes sévères : lésions nécrotiques, extensives, localisées à la face ou zona ophtalmique

Présentation

– Comprimés à 200 mg et 800 mg
Il existe aussi une suspension orale à 40 mg/ml.

Posologie et durée

– Traitement des formes récidivantes ou extensives d’herpès buccal et œsophagien chez les patients immunodéprimés, traitement des kérato-uvéites herpétiques
Enfant de moins de 2 ans : 200 mg 5 fois par jour pendant 7 jours
Enfant de 2 ans et plus et adulte : 400 mg 5 fois par jour pendant 7 jours

– Traitement de l’herpès génital
Enfant de 2 ans et plus et adulte : 400 mg 3 fois par jour pendant 7 jours ; chez les patients immunodéprimés, poursuivre le traitement jusqu’à disparition des symptômes

– Prophylaxie secondaire de l’herpès en cas de récidives sévères et/ou fréquentes
Enfant de moins de 2 ans : 200 mg 2 fois par jour
Enfant de 2 ans et plus et adulte : 400 mg 2 fois par jour

– Traitement du zona dans ses formes sévères
Adulte : 800 mg 5 fois par jour pendant 7 jours

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas d’hypersensibilité à l’aciclovir.
– Peut provoquer : céphalées, réactions cutanées et allergiques, troubles digestifs, augmentation des transaminases, troubles neurologiques chez l’insuffisant rénal ou le patient âgé ; rarement, troubles hématologiques.
– Réduire la posologie en cas d’insuffisance rénale.
– Boire abondamment pendant toute la durée du traitement.
– Grossesse : pas de contre-indication
– Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– Dans le traitement de l’herpès, l’aciclovir doit être débuté le plus tôt possible et jusqu’à 96 heures après l’apparition des lésions, afin de réduire la sévérité et la durée de l’épisode.
– Dans le traitement du zona, l’aciclovir doit être administré de préférence dans les 72 heures. Son administration ne permet pas d’éviter l’apparition des douleurs post-zostériennes mais raccourcit la durée de ces douleurs.
– Conservation : température inférieure à 25 °C -