BISOPROLOL oral

Prescription sous contrôle médical

Action thérapeutique

– Bêta-bloquant cardiosélectif

Indications

– Hypertension artérielle, traitement de l'angor chronique stable
– Insuffisance cardiaque chronique stable en association à un inhibiteur de l’enzyme de conversion (énalapril)

Présentation

– Comprimé sécable à 2,5 mg
– Comprimé quadrisécable à 10 mg

Posologie

– Hypertension artérielle, angor
Adulte : 5 à 10 mg une fois par jour, de préférence le matin (max. 20 mg par jour)
En cas d'insuffisance rénale ou hépatique : commencer par 2,5 mg une fois par jour puis augmenter, si nécessaire, selon l'évolution clinique (max. 10 mg par jour)

 Insuffisance cardiaque
Adulte : commencer par 1,25 mg une fois par jour et augmenter, selon le schéma ci-dessous, tant que le médicament est bien toléré (fréquence cardiaque, pression artérielle, signes d’aggravation de l’insuffisance cardiaque)

Semaines

Dose quotidienne

Comprimé(s)

Semaine 1

1,25 mg une fois par jour

½ cp à 2,5 mg/jour

Semaine 2

2,5 mg une fois par jour

1 cp à 2,5 mg/jour
ou
¼ cp à 10 mg/jour

Semaine 3

3,75 mg une fois par jour

1½ cp à 2,5 mg/jour

Semaine 4 à 8

5 mg une fois par jour

½ cp à 10 mg/jour

Semaine 9 à 12

7,5 mg une fois par jour

1 cp à 2,5 mg + ½ cp à 10 mg/jour
ou
¾ cp à 10 mg/jour

A partir de la semaine 13

10 mg une fois par jour
(max.10 mg par jour)

1 cp à 10 mg/jour

Durée

– Selon l'évolution clinique. Ne pas interrompre brutalement le traitement, diminuer progressivement les doses.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas d'asthme, bronchopneumopathie chronique obstructive, insuffisance cardiaque aiguë, hypotension sévère, bradycardie < 50/minute, blocs auriculo-ventriculaires, syndrome de Raynaud.
– Peut provoquer :
• bradycardie, hypotension, aggravation de l’insuffisance cardiaque (réduire la dose) ;
• bronchospasme chez les patients ayant une maladie obstructive des voies aériennes ;
• hypoglycémie, troubles digestifs, céphalées, fatigue, faiblesse musculaire, troubles de l'érection.
– Administrer avec prudence en cas de diabète (risque d'hypoglycémie).
– En cas de choc anaphylactique, risque de résistance au traitement par épinéphrine.
– Eviter ou surveiller l’association avec :
• méfloquine, digoxine, amiodarone, diltiazem, vérapamil (risque de bradycardie) ;
• antidépresseurs tricycliques, antipsychotiques, antihypertenseurs (risque d’hypotension).
– Grossesse et allaitement : utiliser le labétalol, en particulier dans l'hypertension artérielle gravidique.

Remarques

– Conservation : température inférieure à 25 °C -  -