DINITRATE D'ISOSORBIDE oral

Dernière mise à jour : Août 2021

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Vasodilatateur antiangoreux

Indications

– Prévention et traitement de la crise d'angor
– Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique gauche et globale, en cas d'intolérance aux inhibiteurs de l’enzyme de conversion 
– Traitement d’appoint dans l’insuffisance cardiaque aiguë (œdème aigu du poumon)

Présentation

– Comprimé sublingual à 5 mg

Posologie

Prévention à court terme de la crise d'angor 
Adulte : 5 à 10 mg par voie sublinguale dans les 10 minutes précédant les circonstances habituelles de la crise (effort, émotion, etc.)

Prévention au long cours de la crise d'angor et traitement de l'insuffisance cardiaque chronique gauche et globale 
Adulte : 5 à 40 mg par voie orale 2 à 3 fois par jour 
Administrer à doses progressives jusqu'à la posologie efficace. Ne pas interrompre brutalement le traitement.

Traitement de la crise d'angor 
Adulte : 5 à 10 mg par voie sublinguale, à renouveler après 10 minutes si nécessaire

– Traitement d’appoint dans l’insuffisance cardiaque aiguë (œdème aigu du poumon)
Adulte : 5 mg par voie sublinguale, à renouveler après 10 minutes si nécessaire. L'objectif est d'abaisser la pression systolique à 120-150 mmHg et la pression diastolique à moins de 110 mmHg.

Durée

– Selon l'évolution clinique

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas de cardiomyopathie obstructive, hypotension, choc, anémie sévère, hypertension intracrânienne ou lésions neurologiques.
– Peut provoquer : 
• hypotension orthostatique (en particulier chez les patients âgés), céphalées, nausées, bouffées vasomotrices, anémie hémolytique en cas de déficit en G6PD ; 
• hypotension sévère avec risque de collapsus circulatoire en cas de surdosage.
– Éviter l'association ou utiliser la plus petite dose efficace chez les patients prenant un autre dérivé nitré, un vasodilatateur, un diurétique ou un antihypertenseur (majoration de l'effet hypotenseur) et chez les patients âgés.
– Ne pas associer avec le sildénafil ou d'autres médicaments contre les troubles de l'érection (risque d'hypotension sévère, syncope et syndrome coronarien aigu).
Grossesse : déconseillé (innocuité non établie)
Allaitement : déconseillé (innocuité non établie)

Remarques

– Par voie sublinguale, l'action du dinitrate d'isosorbide est rapide (< 10 minutes) et brève (1 à 2 heures).
– Une tolérance aux nitrates se développe en cas de prise prolongée. Elle peut être maîtrisée par de courtes périodes de suspension des nitrates, et non par une augmentation des doses.
– Il existe des comprimés de dinitrate d'isosorbide à libération prolongée, utilisés dans la prévention au long cours des crises d'angor et dans le traitement de l'insuffisance cardiaque, avec des intervalles variables entre les prises suivant les préparations.
Conservation : température inférieure à 25 °C -  -