LOPINAVIR/RITONAVIR = LPV/r oral

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Antirétroviraux, inhibiteurs de la protéase du HIV

Indications

– Infection par le HIV, en association avec d'autres antirétroviraux

Présentation

– Gélule et sachet de granules à 40 mg de lopinavir/10 mg de ritonavir
– Comprimés pelliculés à 100 mg de lopinavir/25 mg de ritonavir et 200 mg de lopinavir/50 mg de ritonavir
– Solution orale à 80 mg de lopinavir/20 mg de ritonavir par ml, contenant 42% d'éthanol (v/v), avec seringue graduée pour administration orale

Posologie

– Enfant de 14 jours à 6 mois : 16/4 mg/kg 2 fois par jour
– Enfant de plus de 6 mois :
• 7 à < 15 kg : 12/3 mg/kg 2 fois par jour
• 15 à < 35 kg : 10/2,5 mg/kg 2 fois par jour
– Enfant ≥ 35 kg et adulte : 400/100 mg 2 fois par jour

Poids

Sol. orale
à 80/20 mg/ml

Gélule ou sachet de granules
à 40/10 mg

Comprimé
à 100/25 mg

Comprimé
à 200/50 mg

3 à < 6 kg

1 ml x 2

6 à < 10 kg

1,5 ml x 2

3 gélules ou sachets x 2

10 à < 14 kg

2 ml x 2

4 gélules ou sachets x 2

2 cp matin
et 1 cp soir

14 à < 20 kg

2,5 ml x 2

5 gélules ou sachets x 2

2 cp x 2

20 à < 25 kg

3 ml x 2

6 gélules ou sachets x 2

2 cp x 2

25 à < 35 kg

3 cp x 2

≥ 35 kg

4 cp x 2

2 cp x 2

Durée

– La durée de traitement dépend de l'efficacité et de la tolérance du lopinavir et du ritonavir.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas d'insuffisance hépatique sévère ou d'hypokaliémie.
– Ne pas administrer la solution orale en cas d'insuffisance rénale ou hépatique et les gélules de granules chez l'enfant de moins de 3 mois.
– Administrer avec prudence et sous surveillance chez les patients hémophiles (augmentation des saignements).
– Peut provoquer :
• troubles digestifs (principalement diarrhée), éruptions cutanées, fatigue, céphalées, insomnie, paresthésies, troubles musculaires, hypertriglycéridémie, hypercholestérolémie, hyperglycémie, troubles de la conduction, lipodystrophies ;
• troubles hépatiques, pancréatite ; dans ces cas, arrêter immédiatement le traitement.
– Administrer avec prudence et surveiller l'association avec :
• médicaments allongeant l'intervalle QT (amiodarone, co-artéméther, méfloquine, quinine, halopéridol, etc.) ;
• métronidazole pour la solution orale de LPV/r qui contient de l'alcool (risque d'effet antabuse).
– Le LPV/r réduit l'efficacité des contraceptifs oraux : utiliser une contraception non hormonale ou la médroxyprogestérone injectable ou un contraceptif oral contenant 50 microgrammes d’éthinylestradiol par comprimé.
– Éviter l’association avec la rifampicine ; préférer la rifabutine. Si seule la rifampicine est disponible, adapter les doses de LPV/r. 
– Grossesse : CONTRE-INDIQUE pour la solution orale ; pas de contre-indication pour les comprimés et gélules

Remarques

– Les comprimés peuvent être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas. La solution orale doit être prise au cours des repas.
– Les comprimés ne doivent pas être coupés ou écrasés ou mâchés.
– Les gélules ou sachets doivent être ouverts puis les granules doivent être versées dans une petite quantité de lait maternel ou dans un aliment mou et donné à l’enfant immédiatement. Les granules ne doivent pas être mélangées, broyées, dissoutes/dispersées dans la nourriture ou croquées.
– Conservation : 
• Comprimés, gélules et sachets de granules : température inférieure à 25 °C -  - 
• Solution orale : entre 2 °C et 8 °C. 
En l'absence de réfrigérateur, la solution orale se conserve 6 semaines maximum à une température inférieure à 25 °C.