MORPHINE à libération immédiate (LI) oral

Prescription sous contrôle médical

Action thérapeutique

– Analgésique central opioïde

Indications

– Douleurs intenses

Présentation

– Comprimé à libération immédiate à 10 mg
– Solution orale à 10 mg/5 ml, pour usage pédiatrique

Posologie

Il n'existe pas de dose standard. La posologie optimale est celle qui permet de soulager efficacement le patient. Elle est adaptée en fonction de l'évaluation régulière de l'intensité de la douleur et de l'apparition d'éventuels effets indésirables.

– A J1 :

  • Commencer par un traitement de base :
    Enfant de plus de 6 mois : 0,15 mg/kg toutes les 4 heures
    Adulte : 10 mg toutes les 4 heures
  • Ajuster si nécessaire en administrant, entre les doses régulières, des « interdoses », tant que la douleur persiste. Les interdoses sont les mêmes que les doses régulières.

– Puis ajuster le traitement de base toutes les 24 heures, en fonction de la dose totale nécessaire la veille (dose de base + interdoses).
Par exemple, à J1, pour une dose de 60 mg, soit 10 mg toutes les 4 heures :

Dans cet exemple, la dose de base à J2 est de 90 mg, soit 60 mg (dose de base de J1) + 30 mg (somme des interdoses de J1) soit 15 mg toutes les 4 heures.

– L'administration doit être systématique, même la nuit, sans attendre la réapparition de la douleur, sauf si le patient présente une somnolence anormale (dans ce cas, différer la prise).

– Réduire la posologie de moitié chez le sujet âgé ou en cas d'insuffisance rénale ou hépatique.

Durée

– Une fois la douleur contrôlée, remplacer par la morphine à libération prolongée.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Se référer à la fiche morphine à libération prolongée (LP).

Remarques

– Associer un laxatif approprié (p. ex. lactulose) si le traitement antalgique se prolonge au-delà de 48 heures.
– Le dosage des comprimés n’est pas adapté aux jeunes enfants. Utiliser la solution orale. Si celle-ci n’est pas disponible, utiliser la morphine injectable par voie orale : diluer une ampoule de 10 mg/ml (1 ml) dans 9 ml d’eau pour obtenir une solution contenant 1 mg de morphine par ml.
– La morphine est inscrite sur la liste des stupéfiants : se conformer à la réglementation nationale.
– Conservation : température inférieure à 25 °C -