ÉFAVIRENZ = EFV = EFZ oral

Select language:
Sommaire

    Dernière mise à jour : 

     

    Prescription sous contrôle médical

     

    Action thérapeutique

    • Antirétroviral, inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse du HIV-1

    Indications

    • Infection par le HIV-1, en association avec d'autres antirétroviraux

    Présentation

    • Comprimé sécable à 200 mg, gélule à 200 mg et comprimé à 600 mg

    Posologie

    Administrer la dose quotidienne en une prise le soir au coucher, à jeun. 

    • Enfant de 3 ans et plus et adulte :

     

    Poids Dose quotidienne Comprimés ou gélules
    10 à < 14 kg 200 mg 1 cp à 200 mg ou 1 gél à 200 mg
    14 à < 25 kg 300 mg 1 cp à 200 mg + ½ cp à 200 mg
    25 à < 40 kg 400 mg 2 cp à 200 mg ou 2 gél à 200 mg
    ≥ 40 kg  400 mg ou 600 mg 2 cp à 200 mg ou 2 gél à 200 mg ou 1 cp à 600 mg

     

    Durée

    • Selon l'efficacité et la tolérance de l'éfavirenz.

    Contre-indications, effets indésirables, précautions

    • Ne pas administrer chez les enfants de moins de 3 ans et en cas d'insuffisance hépatique sévère.
    • Ne pas associer avec l'amodiaquine et les médicaments allongeant l’intervalle QT : amiodarone, bédaquiline, chloroquine, clarithromycine, co-artéméther, fluconazole, halopéridol, hydroxyzine, méfloquine, moxifloxacine, ondansétron, pentamidine, quinine, etc.
    • Administrer avec prudence en cas de troubles (ou d’antécédents) psychiatriques ou d'épilepsie.
    • Surveiller l’association avec : médicaments dépresseurs du système nerveux central (opioïdes, benzodiazépines, phénobarbital, etc.), carbamazépine, phénytoïne, anticoagulants oraux. 
    • Peut provoquer :
    • troubles neuropsychiques : vertiges, céphalées, insomnie, somnolence, perturbation des rêves, anxiété, comportement agressif, troubles de la concentration, convulsions, dépression, idées suicidaires ;
    • hépatotoxicité et troubles digestifs ;
    • réactions cutanées parfois sévères (syndrome de Stevens-Johnson).
    • L’éfavirenz réduit l'efficacité des implants et des contraceptifs oraux : utiliser un DIU (au cuivre ou au lévonorgestrel) ou un progestatif injectable (médroxyprogestérone). 
    • Grossesse : pas de contre-indication

    Remarques

    • Les gélules peuvent être ouvertes et leur contenu mélangé dans une cuillère avec une petite quantité de nourriture.
    • Il existe aussi des associations à doses fixes (ténofovir/emtricitabine/éfavirenz ou ténofovir/lamivudine/éfavirenz). Préférer ces formulations quand elles sont disponibles.

    Conservation

     
    – 
     
    – Température inférieure à 25 °C