SOFOSBUVIR/DACLATASVIR = SOF/DCV oral

Dernière mise à jour : Octobre 2021

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Association de deux antiviraux à action directe : un inhibiteur de la polymérase NS5B (sofosbuvir) et un inhibiteur de la NS5A (daclatasvir)

Indications

– Traitement de l'hépatite C chronique

Présentation

– Comprimé co-formulé à 400 mg de sofosbuvir/60 mg de daclatasvir

Posologie et durée

Génotypes 1, 2, 4, 5, 6 sans cirrhose ou avec cirrhose compensée et génotype 3 sans cirrhose
Adulte : un comprimé une fois par jour pendant 12 semaines

– Génotype 3 avec cirrhose compensée ou génotypes 1, 2, 3, 4, 5, 6 avec cirrhose décompensée
Adulte : un comprimé une fois par jour pendant 24 semaines

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas d’allergie au sofosbuvir ou au daclatasvir.
– Peut provoquer : fatigue, céphalées, insomnie, vertiges, troubles digestifs, arthralgies.
– Administrer avec prudence chez les patients co-infectés par le virus de l'hépatite B (risque de réactivation du VHB).
– Ne pas associer avec : carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne, rifampicine, rifabutine, rifapentine, dexaméthasone oral ou injectable (diminution des concentrations plasmatiques du sofosbuvir et/ou du daclatasvir) ; amiodarone (risque de bradycardie sévère et troubles de la conduction).
– Administrer avec prudence et surveiller l'association avec : 
• éfavirenz, étravirine, névirapine (diminution des concentrations plasmatiques du daclatasvir) ;
• clarithromycine, érythromycine, itraconazole, atazanavir/ritonavir (augmentation des concentrations plasmatiques du daclatasvir) ;
• digoxine (augmentation des concentrations plasmatiques de la digoxine).
– Surveiller étroitement la glycémie chez les patients diabétiques (risque d'hypoglycémie) ; adapter le traitement antidiabétique si nécessaire.
– Fournir une contraception efficace aux femmes en âge de procréer.
– Grossesse et allaitement : CONTRE-INDIQUÉ (innocuité non établie)

Remarques

– Les comprimés ont un goût amer. Les avaler sans les écraser ni les mâcher, au cours d’un repas.
– Si le patient vomit dans les 2 heures qui suivent la prise, reprendre la même dose.
– En cas d'oubli d'une dose dans les 18 heures suivant l’heure de la prise habituelle, prendre la dose omise le plus rapidement possible. Au-delà de 18 heures, ne pas prendre la dose omise mais la dose suivante à l’heure habituelle.
Conservation : température inférieure à 30 °C -