DOLUTÉGRAVIR = DTG oral

Dernière mise à jour : Octobre 2021

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Antirétroviral, inhibiteur de l’intégrase du HIV

Indications

– Infection par le HIV et prophylaxie post-exposition (PEP), en association avec d'autres antirétroviraux

Présentation

– Comprimé dispersible à 10 mg  
– Comprimé à 50 mg

Posologie

– Administrer la dose quotidienne en une prise par jour.
Enfant de 4 semaines et plus et adulte : 

PoidsDoseComprimés

3 à < 6 kg 

5 mg  

½ cp disp à 10 mg  

6 à < 10 kg 

15 mg  

1 ½ cp disp à 10 mg 

10 à < 14 kg 

20 mg  

2 cp disp à 10 mg   

14 à < 20 kg 

25 mg 

2 ½ cp disp à 10 mg   

≥ 20 kg 

30 mg ou 50 mg 

3 cp disp à 10 mg ou 1 cp à 50 mg   

Durée

– Selon l'efficacité et de la tolérance du dolutégravir.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer simultanément avec des antiacides (hydroxyde d’aluminium ou de magnésium, etc.), sels ferreux, calcium, zinc (diminution des effets du dolutégravir). Ces médicaments doivent être pris au moins 6 heures avant ou 2 heures après le dolutégravir.
– Administrer avec prudence en cas d'insuffisance hépatique sévère ou de co-infection par le virus de l'hépatite B ou de l'hépatite C.
– Peut provoquer :
• insomnie, dépression, anxiété, vertige, céphalée, éruption cutanée, troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhée, etc.) ;
• rarement : hépatotoxicité, réactions d’hypersensibilité.
– Chez les patients sous :
• metformine : réduire dose quotidienne de metformine à 1 g (augmentation des effets de la metformine) et surveiller régulièrement la glycémie et la fonction rénale.
• inducteur enzymatique (rifampicine, carbamazépine, phénytoïne, phénobarbital, éfavirenz, névirapine) : doubler la dose de dolutégravir (diminution des effets du dolutégravir), p. ex. 30 mg 2 fois par jour au lieu de 30 mg une fois par jour, et maintenir la double dose jusqu'à 2 semaines après la fin du traitement. 
– Chez les femmes en âge de procréer, proposer une contraception hormonale ou mécanique.
– Grossesse : faible augmentation du risque d'anomalies du tube neural mais les bénéfices dépassent les risques. L'administration d'acide folique pendant le premier trimestre pourrait réduire ce risque.

Remarques

– Trois comprimés dispersibles à 10 mg sont équivalents à un comprimé à 50 mg.
– Chez les enfants de 20 kg et plus, utiliser de préférence les comprimés à 50 mg sauf s'ils ne peuvent les avaler.
– Ne pas mâcher, couper ou écraser les comprimés dispersibles. Ils peuvent être avalés ou dispersés dans de l'eau.
– Il existe aussi une association à dose fixe (ténofovir 300 mg/lamivudine 300 mg/dolutégravir 50 mg). Préférer cette formulation quand elle est disponible chez les adolescents de 30 kg et plus et les adultes. Chez les patients sous inducteur enzymatique, administrer l'association à dose fixe le matin et 50 mg de dolutégravir le soir.
Conservation : température inférieure à 25 °C -  -