PROMÉTHAZINE injectable

Select language:
Sommaire

    Dernière mise à jour : Juillet 2022

     

     
    Prescription sous contrôle médical

     

    Action thérapeutique

    • Antihistaminique H1 sédatif

    Indications

    • Agitation ou comportement agressif chez les patients atteints de psychose aiguë ou chronique, en association avec l'halopéridol 

    Présentation et voie d'administration

    • Ampoule à 50 mg (25 mg/ml, 2 ml) pour injection IM profonde 
    • NE JAMAIS ADMINISTRER EN SC. 

    Posologie et durée

    • Adulte : 25 mg, à répéter après 30 minutes si nécessaire. En l'absence de réponse 30 minutes après la seconde dose, administrer 50 mg (dose max. totale 100 mg).

    Contre-indications, effets indésirables, précautions

    • Administrer avec prudence et sous surveillance :
      • chez les patients âgés ;
      • en cas de troubles urétro-prostatiques, glaucome à angle fermé, épilepsie, hypotension orthostatique, insuffisance hépatique ou rénale sévère ;
      • en cas d'association avec des médicaments dépresseurs du système nerveux central (analgésiques opioïdes, antipsychotiques, sédatifs, antidépresseurs, etc.) ou à effet anticholinergique (atropine, amitriptyline, chlorpromazine, etc.).  
    • Peut provoquer : 
      • somnolence, vertiges, céphalées, état confusionnel, hypotension, photosensibilisation (se protéger du soleil) ; 
      • effets anticholinergiques (sécheresse de la bouche, constipation, vision trouble, tachycardie, troubles de la miction) ;
      • lésions tissulaires, y compris nécrose ;
      • rarement : convulsions, syndrome extrapyramidal, syndrome malin des neuroleptiques (fièvre inexpliquée avec des troubles neuromusculaires), réactions allergiques.
    • Grossesse et allaitement : à éviter 

    Remarques

    • La prométhazine ne fait pas partie de la liste des médicaments essentiels de l'OMS. 

    Conservation

     
    – Température inférieure à 25 °C