MÉTHYLERGOMÉTRINE injectable

Select language:
Sommaire

     

     
    Prescription sous contrôle médical

     

    Action thérapeutique

    • Utérotonique, ocytocique

    Indications

    • Hémorragie du post-partum par atonie utérine (préférer l’oxytocine pour cette indication)

    Présentation et voie d'administration

    • Ampoule à 0,2 mg (0,2 mg/ml, 1 ml) pour injection IM

    Posologie

    • Adulte : 0,2 mg toutes les 2 à 4 heures si nécessaire (max. 1 g)

    Contre-indications, effets indésirables, précautions

    • Ne pas administrer au cours de l’accouchement et du travail.
    • Ne pas administrer en cas d'allergie aux dérivés de l'ergot de seigle (cabergoline, bromocriptine, ergotamine, etc.), hypertension artérielle sévère, pré-éclampsie, éclampsie, septicémie.
    • Ne pas associer avec d’autres dérivés de l’ergot de seigle.
    • Administrer avec prudence en cas d’insuffisance hépatique ou rénale, de troubles ischémiques.
    • Ne pas administrer simultanément avec les prostaglandines ou l’oxytocine (addition d’effet utérotonique).
    • Peut provoquer : troubles digestifs, céphalées, paresthésie, confusion mentale, vertiges, bourdonnements d'oreille, hypertension, vasoconstriction périphérique, douleur angineuse.
    • Surveiller l’association avec : métronidazole, antifongiques azolés, macrolides, inhibiteurs de la protéase, éfavirenz, fluoxétine (risque d'ergotisme).
    • Grossesse : CONTRE-INDIQUÉ
    • Allaitement : à éviter

    Remarques

    • Ne pas confondre avec la dihydroergotamine, un autre dérivé de l'ergot de seigle utilisé pour des indications complètement différentes.
    • La méthylergométrine est aussi appelée méthylergobasine ou méthylergonovine.
    • L’ergométrine est un autre utérotonique utilisé dans les mêmes indications que la méthylergométrine.

    Conservation

     
    –  Au réfrigérateur, entre 2 °C et 8 °C. Ne pas congeler.
    • La date de péremption indiquée par le fabricant n'est valable que pour les ampoules conservées au réfrigérateur et à l'abri de la lumière. L'exposition à la chaleur et surtout à la lumière provoque une dégradation et une perte d'efficacité du principe actif.
    • La solution doit être incolore. Toute coloration indique une dégradation du principe actif. Ne jamais utiliser une solution colorée.
    • En l'absence de réfrigérateur, la solution peut se conserver un mois à une température inférieure à 25 °C et à l'abri de la lumière.