Acétate de MÉDROXYPROGESTÉRONE injectable

Select language:
Sommaire

     

    Dernière mise à jour : Octobre 2021

     

    Prescription sous contrôle médical

     

    Action thérapeutique

    • Contraceptif hormonal, progestatif

    Indications

    • Contraception de longue durée
    • Traitement au long cours des saignements utérins fonctionnels

    Présentation et voie d'administration

    • Flacon ou seringue préremplie de 150 mg (150 mg/ml, 1 ml) pour injection IM

    Posologie

    • Adolescente et adulte : 150 mg tous les 3 mois (13 semaines). Les injections suivantes peuvent être administrées 2 semaines avant et jusqu’à 4 semaines après la date prévue.
    • L'injection peut être réalisée à n’importe quel moment du cycle s’il est raisonnablement certain que la femme n’est pas enceinte, y compris en relais d'un autre contraceptif.

    Pour la contraception, il est recommandé d’utiliser des préservatifs pendant les 7 jours suivant l’injection si l’injection est réalisée :

    • après le 7e jour des règles ;
    • après le 28e jour post-partum en l'absence d'allaitement ;
    • après le 7e jour suivant un avortement.

    Durée

    • Contraception : tant que cette méthode de contraception est souhaitée et bien tolérée.
    • Traitement au long cours des saignements utérins fonctionnels : selon la réponse clinique.

    Contre-indications, effets indésirables, précautions

    • Ne pas administrer en cas de cancer du sein, hypertension sévère (≥ 160/100), maladie thromboembolique évolutive, diabète non équilibré ou compliqué, maladie hépatique grave ou récente.
    • Peut provoquer : irrégularité menstruelle, aménorrhée, méno-métrorragies, tension mammaire, céphalées, prise de poids, acné, troubles de l'humeur, douleurs abdominales, troubles digestifs.
    • L’efficacité contraceptive de la médroxyprogestérone ne semble pas être réduite par la prise concomitante d’inducteurs enzymatiques.
    • Grossesse : CONTRE-INDIQUÉ
    • Allaitement : pas de contre-indication

    Remarques

    • Bien agiter le flacon avant l'administration pour rendre la suspension injectable homogène.
    • Le retour à la fertilité est retardé de 3 à 12 mois après l’arrêt des injections.
    • Il existe aussi un injecteur prérempli (104 mg/0,65 ml) pour auto-administration SC dans l'abdomen ou la partie antérieure de la cuisse.

    Conservation

     
    – Température inférieure à 25 °C