HALOPÉRIDOL décanoate injectable

Select language:
Sommaire

     

     
    Prescription sous contrôle médical

     

    Action thérapeutique

    • Antipsychotique (neuroleptique) à longue durée d’action

    Indications

    • Psychose chronique, en relais d’un traitement stabilisé par halopéridol oral

    Présentation

    • Ampoule à 50 mg (50 mg/ml, 1 ml) pour injection IM.
      NE PAS INJECTER PAR VOIE IV.

    Posologie et durée

    • Adulte : une injection toutes les 3 à 4 semaines

    La dose initiale d’halopéridol décanoate correspond à environ 10 fois la dose quotidienne d’halopéridol oral.

     

    Dose quotidienne
    halopéridol oral

    Dose mensuelle
    halopéridol décanoate IM

    Solution à 50 mg
    halopéridol décanoate IM

    2,5 mg 25 mg ½ amp
    5 mg 50 mg 1 amp
    10 mg 100 mg 2 amp
    15 mg 150 mg 3 amp

     

    Contre-indications, effets indésirables, précautions

    • Ne pas administrer en cas de troubles cardiaques (insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde récent, troubles de la conduction, bradycardie, etc.), démence (maladie d’Alzheimer p. ex.), maladie de Parkinson et antécédents de syndrome malin des neuroleptiques.
    • Administrer avec prudence et sous surveillance chez les patients âgés, en cas d’hypokaliémie, hypotension, hyperthyroïdie, insuffisance rénale ou hépatique, antécédents de convulsions.
    • Peut provoquer : somnolence, syndrome extrapyramidal, dyskinésie précoce ou tardive, constipation, sécheresse de la bouche, dysfonction sexuelle, allongement de l’intervalle QT, arythmie ventriculaire, hypotension orthostatique.
    • En cas de troubles extrapyramidaux, associer du bipéridène ou du trihexyphénidyle.
    • Eviter ou surveiller l’association avec :
      • fluoxétine, paroxétine, sertraline, prométhazine, ritonavir (augmentation des concentrations plasmatiques de l’halopéridol) ;
      • carbamazépine, rifampicine, phénobarbital, phénytoïne (diminution des concentrations plasmatiques de l’halopéridol) ;
      • médicaments allongeant l’intervalle QT (amiodarone, chloroquine, érythromycine, fluconazole, méfloquine, pentamidine, quinine, etc.).
    • Eviter l’alcool pendant le traitement.
    • Eviter chez la femme en âge procréer ou proposer une contraception efficace.
    • Grossesse et allaitement : à éviter

    Remarques

    • Injecter en alternance dans l’une et l’autre fesse.

    Conservation

     
     –  Température inférieure à 25 °C