ÉTONOGESTREL implant sous-cutané

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Contraceptif hormonal, progestatif

Indications

– Contraception de longue durée

Présentation

– Bâtonnet souple contenant 68 mg d'étonogestrel, dans un applicateur stérile à usage unique, pour insertion sous-cutanée, face interne du bras non-dominant, 6 à 8 cm au-dessus du pli du coude, sous anesthésie locale et de manière aseptique

Posologie

L'implant peut être posé à n’importe quel moment du cycle s’il est raisonnablement certain que la femme n’est pas enceinte, y compris en relais d'un autre contraceptif.
Il est recommandé d’utiliser des préservatifs pendant les 7 jours suivant l’insertion si l'implant est inséré :
après le 7e jour des règles ;
après le 28e jour post-partum en l'absence d'allaitement ;
• après le 7e jour suivant un avortement.

Durée

– Tant que la contraception est souhaitée et bien tolérée, pour une durée max. de 3 ans au-delà de laquelle il n'assure plus la contraception et doit être changé.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas de cancer du sein, maladie hépatique grave ou récente, saignement vaginal inexpliqué, maladie thromboembolique évolutive.
– Peut provoquer : irrégularité menstruelle, aménorrhée, méno-métrorragies, tension mammaire, céphalées, prise de poids, prurit, acné, troubles de l'humeur, douleurs abdominales, troubles digestifs, réactions allergiques.
– Les inducteurs enzymatiques (rifampicine, rifabutine, éfavirenz, névirapine, lopinavir, ritonavir, phénobarbital, phénytoïne, carbamazépine, griséofulvine, etc.) réduisent l'efficacité contraceptive.
GrossesseCONTRE-INDIQUE
Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– Le retour à la fertilité est rapide après le retrait de l'implant.
– Pour les conditions d’insertion ou de retrait de l’implant, lire attentivement les instructions du fabricant.
Conservation : température inférieure à 25 °C