Acide TRANEXAMIQUE injectable

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Antifibrinolyique

Indications

– Hémorragie du post-partum

Présentation et voie d'administration

– Ampoule à 500 mg (100 mg/ml, 5 ml) pour injection IV lente ou perfusion dans du chlorure de sodium à 0,9% ou du glucose à 5%
NE JAMAIS ADMINISTRER PAR VOIE IM.

Posologie et durée

– Adolescente de moins de 15 ans : 15 mg/kg (max. 1 g)
– Adulte : 1 g (2 ampoules de 5 ml) dans une poche de 100 ml de chlorure de sodium à 0,9% à administrer en 15 minutes dans les 3 heures qui suivent la naissance. Renouveler 30 minutes plus tard si les saignements persistent ou dans les 24 heures après la première dose si les saignements sont réapparus (max. 2 g dose totale).

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas de maladie thromboembolique veineuse ou artérielle (ou antécédents), insuffisance rénale sévère, antécédents de convulsions.
– Peut provoquer : troubles digestifs, hypotension et malaise en cas d’injection rapide (vitesse > 1 ml/minute) ; rarement, convulsions à fortes doses, troubles de la vision, réactions allergiques.
– Réduire la dose en cas d’insuffisance rénale légère à modérée (risque d’accumulation).
– Eviter l’association avec les médicaments qui augmentent le risque thromboembolique (p. ex. œstrogènes).

Remarques

– L’acide tranexamique est aussi utilisé dans le traitement des hémorragies traumatiques graves, aux mêmes doses, en IV lente ou en perfusion, à administrer dans la première heure qui suit le trauma et à répéter 3 heures après la première injection. Si le patient est vu au-delà de 3 heures après le traumatisme, l’acide tranexamique n’est plus indiqué car son administration majore le risque de mortalité.
– L’acide tranexamique n’est pas indiqué dans le traitement des hémorragies ante-partum.
– Ne pas mélanger avec la benzylpénicilline (incompatibilité).
– Conservation : température inférieure à 25 °C -