FUROSÉMIDE injectable

Prescription sous contrôle médical


Action thérapeutique

– Diurétique

Indications

– Traitement d'urgence dans les cas de :
• œdème consécutif à une insuffisance cardiaque, hépatique ou rénale
• crise hypertensive (sauf crise hypertensive gravidique)
• œdème aigu du poumon

Présentation et voie d'administration

– Ampoule à 20 mg (10 mg/ml, 2 ml) pour injection IM, IV lente

Posologie

– Enfant : 0,5 à 1 mg/kg/injection
– Adulte : 20 à 40 mg/injection
A renouveler selon l'évolution clinique, 2 heures après la première injection.

– Pour l’œdème aigu du poumon, en cas de non réponse à une dose initiale de 40 mg IV après 1 heure, administrer 80 mg par voie IV lente.

Durée

– Selon l'évolution clinique
– En cas d'indication prolongée, prendre le relais par voie orale 3 heures après la dernière injection.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer dans les autres types d’œdèmes, en particulier ceux dus au kwashiorkor.
– Ne pas administrer en cas d’encéphalopathie hépatique.
– Peut provoquer : hypokaliémie, surtout en cas de cirrhose, dénutrition et insuffisance cardiaque ; aggravation de la toxicité de la digoxine en cas de traitement associé.
– Grossesse : CONTRE-INDIQUE dans l’hypertension gravidique
– Allaitement : à éviter (passe dans le lait et peut aussi diminuer la sécrétion de lait)

Remarques

– Lorsque des doses supérieures à 50 mg sont nécessaires, l’administration en perfusion est recommandée.
– Conservation : température inférieure à 25 °C -