KÉTAMINE injectable

Prescription sous contrôle médical

Action thérapeutique

– Anesthésique général

Indications

– Anesthésie générale : induction et entretien

Présentation et voie d'administration

– Solution à 250 mg (50 mg/ml, 5 ml) pour injection IM, IV ou perfusion

Posologie

Enfant et adulte :

– Induction
• IV : 2 mg/kg à injecter lentement. L'anesthésie s’installe en une minute et dure 10 à 15 minutes.
• IM : 8 à 10 mg/kg. L'anesthésie s'installe en 5 minutes et dure 15 à 30 minutes.

– Entretien
• IV : 0,5 à 1 mg/kg en fonction des signes de réveil (toutes les 15 minutes environ)
• IM : 5 mg/kg toutes les 20 à 30 minutes environ

Durée

– Selon la durée de l'intervention

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Ne pas administrer en cas d’hypertension intra-oculaire, pré-éclampsie.
– Administrer avec prudence en cas d'hypertension artérielle, insuffisance coronaire, d’hypertension intracrânienne, troubles psychiatriques.
– Peut provoquer : hypertension, hypersalivation, hallucinations au réveil (moins fréquentes chez l’enfant), apnées transitoires après injection IV rapide.
– Prémédication en prévention de l’hypersalivation et des hallucinations :
• atropine IV : 0,01 mg à 0,015 mg/kg + diazépam IV lente : 0,1 mg/kg lors de l’induction
ou
• atropine IM : 0,01 mg à 0,015 mg/kg + diazépam IM : 0,1 mg/kg 30 minutes avant l’induction
– Toujours disposer de matériel de réanimation ventilatoire.
– Grossesse : pas de contre-indication sauf en cas de pré-éclampsie. Pour les césariennes, ne pas dépasser 1 mg/kg en IV (risque de dépression respiratoire chez le nouveau-né pour des posologies supérieures).
– Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– La kétamine n'a pas de propriétés myorelaxantes.
– Dans certains pays, la kétamine est inscrite sur la liste des stupéfiants : se conformer à la réglementation nationale.
– Il existe aussi des ampoules à 500 mg (50 mg/ml, 10 ml).
– Conservation : température inférieure à 25 °C -