NALOXONE injectable

Prescription sous contrôle médical

Action thérapeutique

– Antagoniste spécifique des morphiniques

Indications

– Dépression respiratoire secondaire à l’administration de morphiniques (analgésie, anesthésie, intoxication)

Présentation et voie d'administration

– Ampoule à 0,4 mg (0,4 mg/ml, 1 ml) pour injection IV, IM ou perfusion dans une solution de chlorure de sodium à 0,9% ou de glucose à 5%

Posologie

Utiliser la voie IV de préférence, et à défaut, la voie IM :
– Enfant : 5 à 10 microgrammes/kg en IV, à répéter si nécessaire après 2 à 3 minutes jusqu’à la réapparition d’une ventilation efficace ; puis relais avec 1 à 5 microgrammes/kg/heure en perfusion, ou avec 5 à 10 microgrammes/kg en IM toutes les 90 minutes
– Adulte : 1 à 3 microgrammes/kg en IV, à répéter si nécessaire après 2 à 3 minutes jusqu’à la réapparition d’une ventilation efficace ; puis relais avec 1 à 5 microgrammes/kg/heure en perfusion, ou avec 5 à 10 microgrammes/kg en IM toutes les 90 minutes

Durée

– La durée d’action de la naloxone (20 à 30 minutes en IV) est inférieure à celle des morphiniques, ce qui impose un traitement de plusieurs heures après la levée de la dépression respiratoire.

Contre-indications, effets indésirables, précautions

– Peut provoquer :
• tachycardie, troubles du rythme, hypertension artérielle, œdème aigu du poumon, suite à une réapparition brutale de la douleur ;
• nausées, vomissements ;
• syndrome aigu de sevrage chez les sujets dépendants.
– Administrer avec prudence et réduire la dose en cas d’insuffisance coronaire et cardiaque.
– La naloxone est utilisée en complément de la ventilation assistée et doit être administrée sous stricte surveillance médicale.
– Grossesse : les risques liés à la dépression respiratoire sont plus importants que les risques liés à l’administration de naloxone.
– Allaitement : pas de contre-indication

Remarques

– La naloxone est un antidote spécifique des morphiniques et n’a aucun effet contre les autres médicaments dépresseurs du système nerveux central ou respiratoire.
– L’effet de la naloxone dépend de la dose de naloxone mais aussi de la puissance et de la dose de morphinique utilisée.
– Conservation : température inférieure à 25 °C -