CEFTRIAXONE injectable

Select language:
Sommaire

    Dernière mise à jour : Octobre 2022

     

    Prescription sous contrôle médical

     

    Action thérapeutique

    • Antibactérien de la famille des céphalosporines de troisième génération

    Indications

    • Infections bactériennes sévères : méningite, pneumonie, fièvre typhoïde, shigellose, leptospirose, fièvres récurrentes à tiques, pyélonéphrite, neurosyphilis, etc.
    • Cervicite, urétrite et conjonctivite à Neisseria gonorrhoeae (en association avec un traitement contre la chlamydiose, sauf chez le nouveau-né), chancre mou

    Présentation et voie d'administration

    • Poudre pour injection, en flacons de 250 mg et 1 g à dissoudre :
      • avec le solvant contenant de la lidocaïne pour injection IM uniquement. NE JAMAIS ADMINISTRER EN IV OU EN PERFUSION la solution reconstituée avec ce solvant.
      • avec de l’eau ppi, pour injection IV lente (3 minutes) ou perfusion (30 minutes) dans du chlorure de sodium à 0,9% ou du glucose à 5%

    Posologie et durée

    Infections bactériennes sévères

    • Enfant de 1 mois et plus : 50 à 100 mg/kg une fois par jour (max. 2 g par jour et 4 g par jour dans la fièvre typhoïde et la méningite)
    • Adulte : 1 à 2 g une fois par jour (jusqu’à 2 g une à 2 fois par jour dans la fièvre typhoïde et la méningite)

    La durée dépend de l'indication et de l'évolution clinique.

     

    Cervicite et urétrite gonococciques, chancre mou

    • Enfant de moins de 45 kg : 125 mg IM dose unique
    • Enfant de 45 kg et plus et adulte : 500 mg IM dose unique (250 mg IM dose unique pour le chancre mou)

     

    Conjonctivite gonococcique

    • Nouveau-né : 50 mg/kg IM dose unique (max. 125 mg)
    • Adulte : 1 g IM dose unique

     

    Pour l’administration IV, la poudre de ceftriaxone est à reconstituer dans de l’eau ppi uniquement. Pour les perfusions, chaque dose de ceftriaxone est à diluer dans un volume de 5 ml/kg de chlorure de sodium à 0,9% ou de glucose à 5% chez les enfants de moins de 20 kg et dans une poche de 100 ml de chlorure de sodium à 0,9% ou de glucose à 5% chez les enfants de 20 kg et plus et les adultes.

    Contre-indications, effets indésirables, précautions

    • Ne pas administrer en cas d'allergie aux céphalosporines ou pénicillines (risque d’allergie croisée) et chez le nouveau-né ictérique (risque d'encéphalopathie bilirubinémique) ou recevant du gluconate de calcium (risque de précipitation de sels de ceftriaxone-calcium dans les poumons et les reins).
    • Administrer avec prudence en cas d’insuffisance hépatique ou rénale. en cas d’insuffisance rénale sévère, réduire la posologie (max. 50 mg/kg par jour ou 2 g par jour en IV).
    • Peut provoquer : troubles digestifs, hépatobiliaires, hématologiques (anémie, leucopénie, neutropénie), rénaux ; réactions allergiques parfois sévères (syndrome de Stevens-Johnson).
    • Ne pas utiliser de solutions de perfusion contenant du calcium : p. ex. ringer lactate (risque de précipité de ceftriaxone calcique).
    • Grossesse : pas de contre-indication
    • Allaitement : pas de contre-indication

    Remarques

    • Pour une dose supérieure à 1 g en IM, administrer la moitié de la dose dans chaque fesse.
      Pour une dose supérieure à 2 g, administrer en perfusion IV.
    • Ne pas mélanger avec d'autres médicaments dans la même seringue ou perfusion.

    Conservation

     
    –  Température inférieure à 25 °C 
    Après reconstitution, la solution doit être utilisée immédiatement.