GENTAMICINE injectable

Select language:
Sommaire

    Dernière mise à jour : Septembre 2022

     

    Prescription sous contrôle médical

     

     
     
    En raison du risque de toxicité rénale et auditive, ne pas prolonger le traitement inutilement.

     

    Action thérapeutique

    • Antibactérien de la famille des aminosides

    Indications

    • Infections bactériennes sévères : peste, méningite, pneumonie, pyélonéphrite, infection génitale haute d’origine puerpérale, brucellose, etc., en association avec d’autres antibactériens

    Présentation

    • Ampoules à 10 mg (10 mg/ml, 1 ml) et 80 mg (40 mg/ml, 2 ml), pour injection IM ou IV lente (3 minutes) ou perfusion IV (30 minutes) dans du chlorure de sodium à 0,9% ou du glucose à 5%

    Posologie

    Méningite chez le nourrisson, en association avec ampicilline ou cloxacilline

    • Nouveau-né :
      •    0 à 7 jours (< 2 kg) : 3 mg/kg une fois par jour en IV ou perfusion
      •    0 à 7 jours (≥ 2 kg) : 5 mg/kg une fois par jour en IV ou perfusion
      •    8 jours à < 1 mois : 5 mg/kg une fois par jour en IV ou perfusion
    • Enfant de 1 à 3 mois : 2,5 mg/kg toutes les 8 heures en IV ou perfusion

     

    Peste

    • Enfant de 1 mois et plus : 4,5 à 7,5 mg/kg une fois par jour 
    • Adulte : 5 mg/kg une fois par jour

     

    Autres infections sévères

    • Nouveau-né : comme ci-dessus
    • Enfant de 1 mois et plus et adulte : 5 à 6 mg/kg une fois par jour

     

    Pour les perfusions, chaque dose de gentamicine est à diluer dans un volume de 5 ml/kg de chlorure de sodium à 0,9% ou de glucose à 5% chez les enfants de moins de 20 kg et dans une poche de 100 ml de chlorure de sodium à 0,9% ou de glucose à 5% chez les enfants de 20 kg et plus et les adultes.

    Durée

    • Peste : 10 à 14 jours
    • Autres infections : selon l'indication et l'évolution clinique

    Contre-indications, effets indésirables, précautions

    • Ne pas administrer en cas d'allergie aux aminosides.
    • Administrer avec prudence en cas d'antécédents de troubles rénaux, vestibulaires et auditifs.
    • Réduire la posologie en cas d’insuffisance rénale.
    • Peut provoquer : ototoxicité irréversible (troubles vestibulaires et auditifs), néphrotoxicité, neuropathie, paresthésies, blocage neuromusculaire ; rarement, réactions allergiques.
    • Arrêter le traitement en cas de vertiges, bourdonnements d'oreille, perte de l'audition (ototoxicité).
    • Ne pas associer avec un autre aminoside.
    • Éviter ou surveiller l'association avec : furosémide, amphotéricine B, vancomycine (augmentation de la toxicité rénale et/ou auditive) ; bloqueurs neuromusculaires (augmentation du blocage neuromusculaire).
    • Grossesse : administrer uniquement si clairement indiqué (risque d’ototoxicité fœtale).
    • Allaitement : pas de contre-indication

    Remarques

    • Ne pas mélanger avec d'autres médicaments dans la même seringue ou perfusion.

    Conservation

     
    –  Température inférieure à 25 °C